La Réserve Naturelle de Vendicari

La Réserve Naturelle de Vendicari (Riserva naturale orientata Oasi Faunistica di Vendicari) se situe dans la province de Syracuse entre Noto et Marzamemi. Elle est particulièrement importante de par ses marais qui constituent une halte migratoire durant la migration des oiseaux. La réserve, planifiée par une loi de la Région Sicile en mai 1981 fut officiellement établie en 1984, après que le Ministre de l’Agriculture et des Forets de l’époque Filippo Maria Pandolfi eut déclaré comme « Zones humides d’importance internationale 1450 hectares de territoire, selon la convention de Ramsar de 1971. Elle ne fut cependant fonctionnelle qu’en 1989. Elle est aujourd’hui gérée par la Région.

A l’intérieur de la réserve, on retrouve les traces d’une implantation humaine très ancienne. De nombreux restes archéologiques et architecturaux  témoignent de l’implantation des hommes dans cette zone depuis l’époque grecque. Il est en effet possible de retrouver les traces de cuves de stockage d’un ancien site de transformation du poisson datant de l’ère hellénistique, à côté duquel fut aussi découverte une petite nécropole.

A l’époque byzantine (jusqu’au VIème siècle après J.C.) le site est habité dans la partie Sud avec quelques églises et plusieurs catacombes et habitations. La dangerosité des côtes poussa ensuite les populations à se réfugier plus à l’intérieur des terres comme à Pantalica.

La “Torre Sveva” construite probablement par Pietro d’Aragona, Comte d’Alburquerque et Duc de Noto (1406-1438), frère d’Alfonso V d’Aragona, roi d’Espagne et de Sicile (1416-1458) prouve l’intérêt stratégique de la zone pour la défense de la côte. Non loin de la tour se trouve la madrague de Vendicari, un monument en ruine dont la cheminée reste encore en bon état, et quelques constructions et habitations de pêcheurs : la madrague fut construite au 18ème siècle : pendant son apogée elle eut 40 employés, dont deux  chefs arabes (raïs) (le premier à Avola et le second à Pachino). Elle cessa son activité en 1943.

Les salines de Vendicari eurent une importance dans l’économie de la région pendant longtemps et furent très certainement utilisées par la madrague pour la conservation du poisson. Les premières constructions datent du XVème siècle et aujourd’hui les seuls vestiges restants se trouvent dans le marais.

 

vendicari tonnara

Madrague de Vendicari

 

pantano vendicari

Marais de Vendicari

 

fornace vendicari

Un four de Vendicari

 

vendicari da bird

Marais vu d’un observatoire à oiseaux

 

flamants de Vendicari

 

torre sveva

Tour Souabe de Vendicari

Ecrire un email à siracusatour@gmail.com  pour plus d’informations

avatar
Post Written By Daniele Valvo

Laureato in ingegneria elettrica presso l'Università di Catania, ho scelto con forza di non emigrare perchè legato alla mia Sicilia. Forte dei miei studi scientifici e desideroso di aiutare gli altri nel loro di percorso di vita, utilizzando il metodo Mindfulness, maieutica socratica, l'approccio scoutistico, stimolo l'energia interiore delle persone con attività d'introspezione in Natura. Con la mia ditta Siracua Tour costruisco anche applicazioni per la fruizione dei Beni Culturali del territorio ibleo, e effettuo progetti nelle scuole e per ultimo insegno Informatica presso i corsi di formazione.

Leave A Comment

Avvia una chat / Start a chat
1
Hai bisogno di aiuto? Do you need help?
Ciao, come possiamo aiutarti?
Ti risponderemo entro un'ora!
Do you need help? Write us now:
we will answer you within 1h!